LA SOPHROLOGIE EN QUELQUES MOTS

La Sophrologie est un puissant outil de relaxation physique et mentale. Ses applications sont aussi diverses que variées, s’appliquant donc à la gestion du stress & des angoisses, à la préparation mentale pour les sportifs, à la préparation aux examens et au grand concours. Elle est aussi utilisée afin d’améliorer les relations en milieu scolaire, en entreprise. D’autres applications plus spécifiques existent également  dans le domaine psychiatrique comme dans le domaine médical. La sophrologie est actuellement utilisée au CHRU de Tours(37) dans la prise en charge de la douleur en remplacement de la morphine. De manière plus générale la sophrologie est un ensemble de technique visant au relachement mental et corporel. Ces techniques se répètent quotidiennement et c’est cet entrainement sophrologique qui est la base fondamentale de l’efficacité de la méthode. Elle vise également à apporter autonomie dans l’entrainement, le sophrologue étant aussi pédagogue. C’est cette autonomie qui permet à la personne bénéficiant d’un accompagnement sophrologique de développer son capital confiance, son calme intérieur et sa capacité à réussir ce qu’elle entreprend personnellement ou professionnellement. La sophrologie est une science du positif de la conscience, elle offre, par l’entrainement, une capacité à voir plus sereinement la vie, à relativiser les moments difficiles afin de les transcender et à valoriser de manière juste les moments positifs.

SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE: LA SOPHROLOGIE AUTHENTIQUE

La Sophrologie caycédienne est la sophrologie dans sa forme authentique et avec sa méthodologie originale telle que créée en milieu hospitalier puis développée depuis 1960 par son fondateur, le Dr Alfonso Caycedo, médecin psychiatre. Elle est un entrainement du corps et de l’esprit afin de développer sérénité et mieux être. La Sophrologie caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.
Elle se fonde sur l’observation et l’étude de la conscience, de la perception corporelle et de la relation corps-esprit, ainsi que leur influence sur le mode de vie.
Son objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans le champ professionnel comme personnel, ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.
La pratique régulière de la Sophrologie caycédienne avec un professionnel puis de façon autonome permet ainsi à chacun d’optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien.

LES 4 PRINCIPES FONDAMENTAUX

PRINCIPE D’ACTION POSITIVE:

toute action positive sur une partie de la conscience se répercute positivement sur la totalité de l’être.Toutes les techniques de la Sophrologie respectent ce principe, à tel point qu’on peut affirmer qu’elle est l’école du positif de l’être. Les techniques renforcent et dynamisent les structures positives de la conscience par l’intermédiaire des sensations, sentiments, souvenirs, ainsi que des anticipations et attitudes positives envers soi-même et envers la propre existence.La répétition du positif amène à développer des habitudes, des valeurs qui renforcent l’harmonie de la conscience.

LE SCHEMA CORPOREL:

Ce concept est à la base du travail sophrologique. En Sophrologie, le schéma corporel représente beaucoup plus que l’idée que chacun se fait de son propre corps. Au fur et à mesure de son entraînement dans les douze degrés de la RDC, la personne perçoit peu à peu son corps à des niveaux de plus en plus profonds : au départ, elle apprend à percevoir la forme et le mouvement de son corps ; plus tard, elle développera une prise de conscience de ses sensations, de ses perceptions, ainsi que la présence des différents tissus de son corps puis de ses organes internes constitués par des cellules, de l’énergie pure et animés du souffle de la vie.

LE PRINCIPE DE  REALITE OBJECTIVE:

Ce principe fait référence à deux aspects fondamentaux: Le sophrologue se doit de continuer à pratiquer les techniques sophrologiques, afin de cultiver un état de conscience équilibré et serein et continuer à découvrir sa propre conscience ; il pourra ainsi transmettre de façon cohérente tout ce qu’il recommande à ses patients et élèves. D’autre part, le sophrologue devra enseigner la Sophrologie, en accord avec sa formation professionnelle et ses diplômes;  il ne pourra en aucune façon faire des thérapies sans une formation professionnelle adéquate et la supervision par un thérapeute qualifié

L’ADAPTABILITE:

Toutes les techniques et théories qui composent la Méthode doivent s’adapter à la réalité des clients, patients ou élèves qui la pratiquent et non l’inverse. Le travail du sophrologue consiste de ce fait à veiller à adapter les exercices et pratiques à la réalité de la personne pratiquant. faire varier le temps imparti par exercice, orienter vers des moments de pratiques les rendant plus aisées,…

source: www.sofrocay.com