GESTION DU STRESS

La gestion du stress permet pour commencer de comprendre la différence entre bon stress et mauvais stress. Le premier est un moteur de vie le second l’endommage. Il existe le stress de l’artiste, de la personne devant faire un discours devant ses collaborateurs, un stress juste avant une compétition sportive… Cependant si ce stress n’est pas gérer, il peut facilement faire tourner cette expérience dans une dynamique négative, angoissante et donc problématique. Ce stress négatif se retrouve aussi pour un grand nombre de personnes étant soumis à des rythmes de vie trop intenses, des exigences importantes, ou encore à un conjoint colérique! C’est ce stress négatif sur lequel la Sophrologie travaille. Gouter à un stress juste, « normal » et ne pas donner trop de place à la rumination, à un état émotionnel négatif. Ne pas laisser ce stress s’installer et créer d’autres problématiques qui pourrait en découler ( problèmes de peau, de digestion, céphalés, mauvais sommeil,…).

Les techniques sophrologiques et l’entrainement qui vous est conseillé de mettre en place avec ces techniques permettent de rapidement retrouver calme, sérénité. Egalement de connaitre son niveau de stress et savoir quand pratiquer les techniques afin de se préserver de ce stress négatif. Se préserver pour regoûter à un quotidien plus agréable, à une vie un peu plus paisible.

APPRENDRE A PRENDRE LE TEMPS

Apprendre des techniques permettant de gouter à un quotidien moins stressant. Le stress est lié à un état physiologique de veille attentive répétée. Nous ne prenons pas ou n’avons pas le temps de prendre le temps. Il s’agit par cela de s’offrir un temps pour soi. Que notre motivation soit de se sentir mieux avec soi même et mieux avec les autres ou afin d’être plus efficace dans nos divers taches quotidiennes. Pour cette dernière situation nous avons souvent l’idée que c’est en « forçant » que nous y arriverons. Cette pensée, souvent moteur de réussite professionnelle, n’est en fait qu’une mauvaise habitude prise et surtout une mauvaise information fournie. Permettre à son corps, à son cerveau de se reposer, c’est lui permettre de mieux fonctionner. A l’inverse, à force de tirer sur la ficelle, celle ci casse. Prendre le temps donc, pour soi, pour atteindre ses objectifs ou pour mieux vivre au quotidien est un acte fort dans la volonté de mieux être propre à chacun de nous.

PREVENTION DE LA MALADIE

La gestion du stress se pratique aussi dans un but préventif. Nous connaissons toutes et tous l’impact d’un stress négatif sur notre santé. La pratique sophrologique, l’entrainement régulier permet de limiter l’impact d’évènement négatifs sur notre corps. L’évacuation des tensions physiques et mentales, le relâchement corporelle sont de manière répétée, des outils préventifs très intéressants. Concernant l’émotionnel, la sophrologie fait également « le nettoyage » et permet de vivre au quotidien de manière plus sereine. Des sentiments exacerbés telle que la colère ou le doute risquent, s’ils s’installent sur uen longue période d’influencer de manière négative nos vies et également de découler sur une problématique psychologique. L’acte de pratique sophrologique préventif est une forme d’anticipation constructive, de précaution prise pour mieux vivre et entretenir ce mieux vivre afin qu’il devienne un élément essentiel de notre vie.